Rate this post

A quelques heures des élections législatives, on a la certitude que beaucoup de citoyens seront privés de leur droit de vote. Un problème lié à la concentration des bureaux de vote dans certaines circonscriptions électorales du pays. C’est le cas de Labé où jusqu’à ce vendredi matin la commission électorale recrutait des cadres pour gérer des bureaux de vote en zone rurale.
Malgré le report de 4 jours, les anomalies et problèmes persistent dans la circonscription électorale de Labé, avoue le Président de la commission électorale préfectorale indépendante, Elhadj Bhoye Barry: ”nous avons fait une projection de 421 bureaux de vote pour la préfecture de Labé. Mais, à notre grand étonnement nous avons eu juste 374 bureau de vote.”

 

Cette concentration de bureau de vote fait qu’encore de nos jours des électeurs se retrouvent avec plus de 10 kilomètres à parcourir pour aller voter. Une réalité qui est devenue le dénominateur commun de tous les villages et hameaux de la préfecture de Labé si l’on en juge par les plaintes formulées par le Président de la commission électorale sous-préfectorale de Sannoun, Yéro Soumayé Baldé: ”On avait 32 bureaux de vote.Personne ne pouvait aller delà de 3 kilomètres pour voter. Mais, tout dernièrement, on nous a envoyé une liste regroupant des bureaux de vote où des citoyens peuvent aller plus de 10 kilomètres pour aller voter.”

 

Voilà qui prouve que tout est mis en oeuvre par les autorités compétentes pour que le taux d’abstention soit très élevé possible.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here