Poursuivis pour attroupement illégal, les enseignants arrêtés jeudi dernier au cours d’un sit-in devant le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation ont été jugés ce lundi 26 novembre 2018 au tribunal de première instance(TPI) de Kaloum.

Au terme des débats, ces enseignants au nombre de six (6) ont été condamnés à six mois de prison avec sursis.

Ces hommes de la craie manifestaient pour dénoncer le gel de leurs salaires et les intimidations dont ils font l’objet depuis le déclenchement de la grève générale et illimitée par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) le 3 octobre dernier.

Malgré cette condamnation, ces enseignants promettent de poursuivre leur combat.

Vendredi dernier, 16 autres enseignants avaient été jugés et condamnés à six mois de prison avec sursis et une amende de 500 mille francs guinéens chacun pour les mêmes faits par le TPI de Labé.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942