De l’avis général, une communauté soudée autour d’objectifs définis est celle capable de résoudre ses problèmes, et aussi de pourvoir du secours au pays d’origine. C’est la preuve que le bureau de la communauté guinéenne de Washington a donnée dans la rencontre qu’elle a organisée en cette période de transition au nouvel an.

C’etait ce 31 Décembre 2013, a “Coco Cabana “, ce mini Stadium rayonnant de beauté interne que d’autres appelleraient simplement un Night-club. Ici a Hyattsville, dans ce quartier espagnol, les guinéens font la “ loi “, car en addition du fait que Mr Edward Haba y assure le titre de Conseiller municipal, un autre guinéen, cette fois- ci difficile de pointer du doigt au passage, clame la paternité d’un tel édifice, ou enfin nous assistons à cette cascade émotionnelle d’engagements, d’initiatives et de bonne volonté de nos leaders communautaires, parfaitement prêts à vaincre nos vrais défis, si et seulement si ils retrouvaient à leurs côtes, la bénédiction et le support des hommes et femmes de la base.

Voici donc dans ce climat d’ovation, le Président de la Communauté, M. Mamoudou Diane qui avance, en tenant les mains de son Vice- Président , M. Sam Soumah, la trésorière Mrs Hadiatou Koivogui Cherfi et d’autres leaders communautaires dont Mrs Bah Koto’ de la mairie, formant ensemble un fil fraternel pour enfin entamer le compte à rebours des bougies, symbole de l’engagement de tous pour une cause: celle des guinéens dans la marche en avant. M. Diane met la circonstance à profit pour insister sur les vertus de l’unité, de la transparence et du travail bien accompli envue de l’obtention de fruits profitables a’ tous.
Il a en outre fait cas des efforts pour l’acquisition d’un centre communautaire, propriété exclusive des guinéens, ce qui a’ ses yeux s’inscrit dans les priorités les plus rapprochées de son bureau exécutif, avant de clore ses propos d’abord, par des souhaits de sante, des relations guineo-americaines, et ensuite le succès des Guinéens dans la construction de leur nation, la Guinée.
Cette communion du nouvel an, par la présence de plus de cinq cents (500) guinéens de toute appartenance reste un exemple fort de joie dans le réalisme du principe “ qui veut, peut “, étant entendu qu’avec les meilleurs exemples provenant de la haut, quelque soit le temps et la manière, la base finit par suivre.

Lamine Sununu Kaba, Ancien President de la Communaute’ guineenne de Washington. DC – USA  pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here