Labé : la mairie interdit des manifestations des pro et anti-3e mandat

Des membres de l'antenne locale Labé du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)
Des membres de l'antenne locale Labé du Front national pour la défense de la constitution (FNDC)

La ville de Labé s’apprête à vivre un dimanche des plus agités, et pour cause les forces de soutien favorable au tripatouillage constitutionnel réunies en FARC et celles qui s’y opposent, réunies en FNDC visent toutes de manifester dimanche.

Deux problèmes toutefois s’invitent dans ce calendrier, les deux forces rivales sortent le même jour et à la même heure et visent toutes deux le stade Elhadj Saifoulaye Diallo comme point de chute.Des nouvelles que nous avons pu glaner, il ressort que les opposants au troisième mandat sont les premiers à avoir déposé leur courrier mercredi vers 11 heures, alors que les FARC ne l’ont déposé que trois heures plus tard même s’ils ont été les premiers à entamé

Notre rédaction a interrogé le premier vice maire.

Aliou Sampiring Diallo sans nous dire, l’ordre de dépôt a dit:

<<Nous sommes informés parce qu’ils nous ont tous envoyé des lettres d’information par rapport à la manifestation qu’ils voudraient tous organiser le même jour donc pour la quiétude dans la cité, nous avons décidé pour le moment de surseoir à ça, juste pour ne pas que les groupes s’affrontent au niveau de la ville…

Donc pour éviter tout ça nous avons décidé de commun accord, avec la tutelle, c’est à dire la préfecture de dire pour le moment que cela ne se fera pas…>>

Les protagonistes l’entendent- ils de cette oreille ?Nul ne le sait encore mais une certitude toutefois, par la commune nous savons que le refus des autorités a été notifié aux deux forces de façon explicite.

Ousmane K.Tounkara