A LA UNESocieties & Divers

Labé_ La colline de la Sassée ou l’insoluble question de la circulation au centre ville

La colline de la Sassée est une plaie infectée pour la circulation routière à Labé. La situation est si sérieuse qu’il faut de l’endurance et de l’intelligence pour y rouler sans dommages.

Mamadou Tanou professionnel du transport interurbain taxi moto dénonce des chaussées glissantes en hivernage et plaide pour un remblaiement des nids de poule devenus des étangs boueux.

Pour Saliou Diallo, autre usager de la route, le noeud gordien du problème se situe surtout entre le quai de la Sassée et le carrefour servant d’intersection aux diverses artères de la ville sur la rue des banques, lieu devenu le QG des policiers de la routière qui au lieu de réglementer la circulation s’y cantonnent pour extorquer de l’argent aux citoyens au point où ils sont plus une part du problème que des agents qui les résolvent.

Mamadou Yacine pour sa part croit savoir que le refus de libérer la chaussée des étalagistes de condiments et le stationnement anarchique des taxis motos sont venus étrangler les quelques mètres praticables.

Petite injection de rappel, il y a 15 ans que promesse de bitumer 15 km de route a été faite et malgré la succession de 4 présidents constitutionnels ou non à peine 5 km sont à date effectifs.

A LIRE =>  Tournée du ministre Ousmane Gaoual Diallo: Amélioration des infrastructures de transport dans les régions de Labé, Faranah et Kankan 

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »