Quelle ville du Foutah se tiendra les fêtes du 56èm anniversaire d’indépendance? La décision a été tranchée par le comité d’organisation. C’est la ville carrefour de Mamou qui est choisie pour abriter les festivités. A en croire notre source, les préparatifs sont à l’ordre du jour du comité. Jusqu’ici, la tenue tournante des festivités dans les autres régions a été marquée par des échecs.

Plusieurs observateurs ont notamment dénoncé le retard accusé des constructions des bâtiments prévus dans les autres villes. Autre souci, c’est la gestion opaque des fonds destinés à l’organisation des festivités. Lors des dernières fêtes d’indépendance, le chef de l’Etat n’avait pas manqué de critiquer la gestion du comité national. Plusieurs membres de cet organe ont été cités dans le cadre de détournement de ces fonds.

 

Toutes les interrogations sont orientées vers l’organisation dans cette ville foutanienne. Pour Mamou, cette commission parviendra-t-elle à tenir les travaux dans le meilleur délai. Des couacs seront-ils moins visibles que les derniers enregistrés au cours de la tenue des fêtes à Boké et N’zérékoré? Tout ce qui est clair, après le Foutah, la fête d’indépendance de 2015 se tiendra dans une ville de la Haute Guinée.

 

Après 2014, c’est 2015. Donc la fête se tiendra en 2015 dans une ville de la Haute Guinée. En 2016, cela reste un grand suspens puisqu’on ne sait pas qui sera à la tête du pays. Autres faits, la présidente du comité d’organisation des festivités de Boké, Kadiatou N’Diaye, malgré l’échec et les détournements révélés par les membres du comité marqués par la destitution du préfet de Boké et le gouverneur, elle continue de monter en puissance. Aucune enquête n’a été dilligentée ou du moins aucun résultat de ces enquêtes n’a été rendu public. Kadiatou N’Diaye après avoir été bombardée directrice de l’ANAIM est depuis ce dernier remaniement la nouvelle patronne du département de l’Environnement.

 

Paradoxalement en Forêt, les membres du comité ont été vite passés aux oubliettes. Pourtant, tous sont unanimes que N’Zéréloré est meilleur qu’à Boké. Quelle justice mon Prof  et quelle gouvernance? Les meilleurs sont maudits et jetés et les médiocres adulés et promus. Ma Guinée du changement

 

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com
alpha.oumar@aminata.com
+224 666 62 25 24

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here