Dans une déclaration rendu publique ce mercredi matin, la coordination NFD de Labé exige de son bureau exécutif national la destitution de Mouctar DIALLO de la présidence du parti, a constaté sur place Aminata.com. Le document dont Aminata.com détient  copie rappelle les péripéties qui ont conduit à la signature de cette déclaration par le secrétaire fédéral des NFD de Labé:
– la fédération NFD de Labé s’est ouvertement opposée à  ce qu’elle qualifie de volonté et d’ambition manifeste du Président Mouctar de faire absorber son parti par l’UFDG;
– l’engagement solennel pris par Mouctar Diallo au stade de Labé de soutenir le président de l’UFDG à la présidentielle de 2015 sans avoir consulté au préalable les instances du parti;

 

– la restructuration du bureau exécutif des NFD sans passer par le congrès en violation des textes du parti;
– la candidature contestée de Mouctar Diallo sur une liste UFDG aux prochaines élections communales au préjudice des listes NFD;
– les mauvaises manœuvres du président Mouctar Diallo à monter certaines fédérations les unes contre les autres;
– les menaces qu’il inflige contre les responsables du parti qui ne partagent pas son avis;

 

– les promesses de postes de responsabilités et de voyages à l’étranger qu’il tient à l’endroit de ceux qui le soutiennent;
– le fait d’avoir financé la rencontre tenue à Pita pour changer un bureau qui a moins d’une année d’existence sur un mandat de 5 ans dont le coordonnateur est le secrétaire fédéral de Labé;
– le silence jugé irresponsable de Mouctar Diallo face à la crise qui secoue son parti, silence qui selon le document prouve ses limites à maintenir la cohésion des NFD;
– son ambition d’être dauphin du Président de l’UFDG

 

A défaut de la destitution de Mouctar Diallo visant, dit-on, à donner une chance de survie au parti, la coordination de Labé demande une démission collective des autres responsables du bureau exécutif dans les 72 heures pour ne pas cautionner les dérives politiques délibérées du président Mouctar Diallo ”atteint d’une boulimie de pouvoir”
La coordination de Labé a aussi pris acte de la démission de Mme Saran Touré, Vice Présidente du parti.
Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here