Toutes âgées entre 15 et 19 ans, les jeunes filles leaders de Guinée se sont fixées comme objectif, un gros morceau: La lutte contre  les VBG dans une zone où les traditions sont coriaces et les mariages précoces récurrents.

Timbonké Diallo, ces lumineuses jeunes filles expliquent comment toutes jeunes qu’elles sont, ces filles ont empêché le mariage d’un pré pubère de 13 ans à son maitre coranique.

« On nous a signalé un cas de mariage précoce. De Conakry, on nous a remis l’adresse du frère de la victime, vue qu’il était contre cette union, il nous a indiqué le domicile familial, la présidente s’y est rendue avec la secrétaire à l’organisation de l’association, elles ont approché la fille, discuté avec elle avant de l’emporter avec son accord au domicile de la présidente.

Ensuite la présidente, l’a questionné pour compléter des infos et la sensibiliser sur les risques d’une telle union. Alors nous sommes entrées en contact avec la dame Soumanoh qui a passé la nuit avec la jeune fille avant de convoquer ses parents pour le lendemain.

Nous y avons pris part et les parents ont pris un engagement… »

Désireuse de poursuivre le combat, Timbonké Diallo prie les parents d’agir dans l’intérêt stricte de leurs filles mineures pour leur éviter les abandons scolaires, fistules ou de faire d’elles des charges sociales que le mari doit porter comme un boulet.

Ousmane K.Tounkara, correspondant d’Aminata.com

PARTAGER