orange guinee guicopres uba guinee votre

Des précisions sur la plainte contre Dr. Ousmane Kaba du PADES

Accusé d’avoir  tenu des propos ethnocentriques, l’ONG Balai Citoyen a porté plainte le vendredi 03 Août dernier contre Dr Ousmane Kaba, président du Parti des Démocrates et de l’Espoir (PADES) et député à l’Assemblée Nationale devant le procureur général et le procureur de la république près du tribunal de première instance de Dixinn.

Selon Sékou Koundouno, président  de la cellule Balai Citoyen, Dr Ousmane Kaba a tenu le 31 juillet 2018, lors d’une tournée en haute Guinée des propos qui font la promotion de la propagande et l’ethnocentrisme.

 Devant des journalistes lundi 06 août, pour justifier le bienfondé de la plainte de Balai Citoyen, l’avocat Salifou Beavogui qui défend les dossiers sensibles du pays  a fait savoir que la Cellule Balai Citoyen a constaté qu’un leader politique, de surcroit député étant à l’intérieur du pays précisément en haute Guinée s’exprimant dans la radio Milo Fm a tenu des propos ethnocentriques. Dans sa communication, cet honorable député a tenu des propos suivant : « Et, même le General Sékouba Konaté doit être associé puisqu’il a été celui qui a donné le pouvoir  au manding, car, les autres voulaient eux aussi le pouvoir …(…). ».

En faisant lecture de ces propos selon l’avocat, aucun guinéen digne de ce nom ne peut rester tranquille. « C’est une déclaration profonde qui est mise à l’analyse de tous les guinéens. Ici en Guinée, le pouvoir est donné par le peuple et de façon démocratique dans les urnes, à travers un scrutin organisé conformément au code électoral qui donne le pouvoir. Ce n’est pas un homme qui donne le pouvoir. Donc, affirmé que le Général Sékouba Konaté doit être associé puisqu’il a été celui qui a donné le pouvoir au manding, car les autres voulaient eux aussi le pouvoir, il doit être sanctionné par la loi », prévient l’avocat Me.Salif Beavogui

« C’est pourquoi la cellule Balai citoyen a décidé de saisir le procureur général et le procureur de la république près du tribunal de première instance de Dixinn. C’est une saisine simultanée à la suite desquelles j’ai été constitué par cette ONG pour assurer leur défense. J’attends assumé cette défense conformément à la loi pour que le droit soit dit dans cette affaire », indique l’avocat

Selon lui,  sur le fondement de l’article 4 de la constitution guinéenne  qui dispose que quiconque par acte de discrimination raciale, ethnique, religieuse ou par un acte de propagande régionaliste ou par tout autre acte qui porte à l’unité nationale, la sécurité de l’Etat, à l’intégrité du territoire de la république ou au fonctionnement démocratique des institutions, est puni par cet article

« L’article 4 de la constitution renvoi  aux articles 313, 314 et 533 du code pénal sur la discrimination, les propos régionalistes, ethnocentriques sont regroupés dans les dispositions que je viens d’énoncer et qui permette une poursuite sereine, équitable contre l’auteur de ces propos ».

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavigui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »