A LA UNENouvelles des Regions

Gadha Woundou(Koubia): Une sous préfecture à l’épreuve de l’enclavement

Gadha Woundou commune rurale de la préfecture de Koubia est du moins que l’on puisse dire une localité très enclavée, où les actions de développement peinent à prendre forme.

Par exemple, au plan de la santé la zone compte un centre de santé et 6 postes de santé parmi lesquels 5 fonctionnent normalement.

Les difficultés y sont nombreuses et ont pour nom: Manque de personnel, difficultés d’approvisionnement en intrants médicaux, difficultés d’accès à certaines zones etc…

Mamadou Cherif Diallo, adjoint du chef du centre de santé de Gadha Woundou ~2

Rencontré sur  ces questions précises, l’adjoint au chef du centre Mamadou Cherif Diallo a rappelé que les maladies les plus fréquentes dans ces zones sont les mêmes que partout dans la région notamment du paludisme, des Infections respiratoires aigues et des diarrhées.

À la question de savoir si des femmes en gésine ne mourraient lors des transports vers les structures sanitaires sur des hamacs comme il en existe des cas ailleurs, le jeune homme arrivé en 2021 sur les lieux a été on ne peut plus clair :

«Depuis que je suis là, je n’ai pas vu une femme dans un hamac mais c’est très difficile, c’est souvent à moto.

Parfois on nous appelle et nous aussi on remonte l’appel à Koubia, l’ambulance vient nous accompagner en tout lieu et tout le temps… »

Du reste, Gadha Woundou fait avec ses difficultés qui ont pour nom manque de personnel et location entre autres ;

A LIRE =>  Baccalauréat unique: Fin des épreuves, la réaction des quelques élèves à N'zérékoré

« Au centre de santé nous sommes 4, le chef de centre, moi le suppléant, une femme qui est notre agent CPN et un stagiaire.

Sur les 6 postes de santé que nous avons, 5 sont fonctionnels et de ces 5 un seul est construit et équipé les autres sont domiciliés dans des maisons louées… »

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »