Caution des communales : « les montants sont raisonnables » selon le président de la CENI
Noter l\'article

Après la fixation des montants de cautionnement des listes de candidatures pour les élections locales prévues le 04 février 2018, certains partis politiques ont condamné cela par des rumeurs.

Pour se défendre face à cela et expliquer l’évolution des préparatifs de ces élections, le président de la CENI a animé une conférence ce mercredi à Conakry.

Quand la Commission Electorale Nationale Indépendante a fixé les montants des cautions de candidature la semaine dernière, certains acteurs politiques ont apprécié les montants de 8 millions pour les communes urbaines et 3 millions pour les communes rurales, d’autres par contre ont trouvé cela trop élevés.

Le président de la CENI, Ahmadou Salif Kébé a déclaré que le cautionnement, qui est une partie du remboursement de la confection des bulletins de vote, est bel et bien prévu par la loi.

Selon lui, ces cautionnements ont une base légale car ils sont prévus par la loi guinéenne. « En ce qui concerne des contestations des sommes, à ces jours, nous n’avons reçu officiellement aucune plainte. Nous estimons que c’est un montant qui est raisonnable et qui est à la portée de tous ceux qui veulent être candidats. Nous n’avons pas pris cette décision comme ça, nous avons réfléchi», s’est-il défendu.

Les opérations de réception des listes de candidatures ont été officiellement lancées ce mercredi sur toute l’étendue du territoire national. Selon le chronogramme de la CENI, elles prendront fin le 20 décembre prochain.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER