orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

L’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) et L’Institut français de Guinée ont signé un accord de partenariat en présence des élus
L’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) et L’Institut français de Guinée ont signé un accord de partenariat en présence des élus

L’Agence Nationale de Financement des Collectivités Locales (ANAFIC) et  L’Institut français de Guinée ont signé un accord de partenariat en présence des élus

Conakry, 15 mars 2019.  

En 2017, la France, s’est engagée aux côtés de la Guinée pour le financement de son Plan de Développement Economique et Social (PNDES), elle a émis une déclaration d’intention d’apporter, sur la période 2016-2020, 501 millions d’euros à la faveur des programmes prioritaires du PLAN dont 477 millions d’euros portés par l’AFD.

A ce titre, le 25 janvier dernier, une convention de financement de 10 millions d’euros entre le gouvernement guinéen et l’AFD a été signée afin d’accompagner et de renforcer les capacités  des collectivités territoriales et d’opérationnaliser  l’ANAFIC. 

Dans le cadre de la mise en œuvre de ce projet PANAFIC, l’Institut français de Guinée et l’Agence Nationale de Financement des collectivités locales (ANAFIC), appuyée par le gouvernement guinéen et l’Agence Française de Développement (AFD), ont signé ce vendredi matin une convention en présence du Maire et des élus de Dubreka visant au renforcement des capacités en français de 175 agents locaux répartis sur l’ensemble du territoire.

Ces personnels, administrateurs communaux ou agents de développement local, bénéficieront d’une formation de 30h en français professionnel, assurée par les professeurs de l’Institut, qui se rendront en région tout au long de l’année 2019. Cette formation leur permettra de mener à bien leurs prochaines missions dans le cadre de la mise en œuvre de la décentralisation de l’Etat guinéen.

A LIRE =>  Examens nationaux session 2021 : le Ministre de l'éducation nationale et de l'alphabétisation exige le dépôt des listes définitives des candidatures au plus tard demain samedi.

Par ailleurs, dans une perspective de promotion de l’égalité hommes-femmes, une sélection de 20 femmes élues ou en position de direction bénéficiera également d’une formation de 30h, adaptée à leurs besoins professionnels. 

A propos de l’Institut Français

La France anime un réseau de quelque 140 instituts culturels dans le monde. En Guinée, l’Institut Français de Guinée (IFG) concentre ses activités sur 2 priorités :

  • l’enseignement du français (Espace Langue Formation ou ELF)
  • l’accueil et le conseil des étudiants

En matière d’enseignement du français, l’ELF propose une gamme étendue de services, en liaison avec le Centre international d’études pédagogiques (CIEP, basé à Sèvres) et la Chambre de Commerce et d’Industrie de Paris (CCIP).

  • centre d’examen et de certification (tests de connaissance du français, DELF et DALF, etc. .)
  • cours de français général, sur objectifs spécifiques (FOS) et sur objectif universitaire (FOU)
  • cours d’alphabétisation et d’éducation de base

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »