Alors  que  les  citoyens  peuvent  être sujets  à  des  crises  qui  nécessite  parfois  une  prise  en  charge   rapide  et  face  à  l’absence  de  cours  dans  les  écoles  pour  les  premiers  gestes  à  faire pour  sauver  un  homme  notre  rédaction  a  rencontré un  médecin  généraliste  en  service  à  l’hôpital  régional  de  Labé .

Docteur  Ismaila  Diallo  nous  a  explicité  le  comportement  qu’il  faille  avoir  pour  sauver.

« tout  faire  pour  que  la  victime   ait  une  position   latérale  de  sécurité et  vous  basculez  sa  tête  en  arrière, s’il  ne  respire  pas   vous essayez  de  lui  faire  une respiration   bouche à  bouche  et  si  vous  sentez  que  son  cœur  a  tendance  à  s’arrêter   vous  lui  faites  un  massage  cardiaque  et le  ventiler.

Si  c’est  un  fracturé vous  devez  l’aider  à immobiliser  la  fracture  sinon  les  douleurs  vont  persister  et  la  fracture  peut  se  compliquer ,si  vous  trouvez  quelqu’un  blessé  et  entrain  de  saigner  vous  pouvez lui  placer  un  garrot c’est  à  dire  une  ceinture  au  dessus de  la  blessure ,maintenant  si  la  victime  demande  à  boire  alors  qu’elle  saigne ,il est  conseillé  de  ne  pas  lui  donner  à  boire  ça peut  augmenter  le saignement ,si  c’est  une  personne  qui  a  été  poignardée  par  exemple  ne  retirez  jamais  le  couteau  dans  l’intention  de  l’aider, vous  laissez  le  couteau   sur  place  et  cherchez  à  l’évacuez  rapidement  à  l’hôpital.

Si  vous  avez  un  membre  blessé, il  faut  toujours  le  soulever  car  si  vous  l’inclinez vers  le  bas  le  saignement  peut  s’accélérer ,si  quelqu’un  a  pris  la soude  caustique  ,ça  arrive  souvent  chez  les  enfants ne  lui  faites  pas  boire du  lait,de  l’eau  ou de  l’huile  de  palme ça  va  emmener  le  produit  toxique  plus  loin  dans  l’abdomen.

Il  ne  faut  pas  chercher  à  neutraliser  certains  produits par  des  injections  surtout  si  vous  n’êtes  pas  du  corps  médical, en  cas d’intoxication  par  la  fumée  savoir  que  la  fumée  peut  tuer  sauver  d’abord  la  personne  qui  s’y  trouve  avant  celle  qui se  brûle »

Le  docteur  Diallo a  précisé que  quelque  soit  l’intention  de  sauver  que  l’on  nourrit  le  non  respect  de  ses  règles  constituent  en  soit  une  sorte  de  culpabilité  qui  peut  couter  la  vie  à des  êtres  ,d’où  a  t- il  poursuivi la  nécessité  de   donner le  cours  de  secourisme  dans  toutes  les  entités  où  une  vie  peut  être  en  jeu  comme  les  garnisons  militaires, les  écoles  et  les  hôpitaux.

                                                                                                          Ousmane  Koumanthio  Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here