A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ La société civile fustige l’acharnement sur les médias

72 heures  après le retrait des agréments des groupes Espace, Djoma et Fim Fm suivi d’une injonction de démantèlement prononcé dans la journée du jeudi 24 mai par l’ARPT, une certaine frange de la société civile a tenté de réagir à cette regrettable actualité.

Baba Alimou Barry du CROSC de Labé a tiré à boulet rouge sur les locataires actuels de la présidence.

<<Ce n’est pas la presse qui peut maintenir ou ôter quelqu’un du pouvoir, s’accrocher au pouvoir n’a jamais été la solution, comment tu gères les hommes et les biens ? Voilà l’essentiel !
Alpha s’en est allé et avant lui Dadis sans réduire une radio au silence.
Ils doivent comprendre que les radios sont nous permettent d’avoir une visibilité sur les actions réalisées et d’apporter une critique dessus.
Les rapports sont interdépendants, notre requête est simple que les dirigeants gèrent le pouvoir, que l’armée protège et que les médias fassent leur travail d’information.>>

Tekilla Tounkara 

A LIRE =>  Labé_Fodé Kaba répond à la coopérative des boulangers 
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »