Rate this post

Selon des témoins joints à Dinguiraye, l’une des villes de la région de Faranah, en Haute Guinée, le président d’un bureau de vote et son vice-président ont été contraints à la fuite cet après midi.

Délégués de partis politiques et populations sur place à Banora, une mairie rurale située à 70 km de Dinguiraye centre ont, à en croire nos interlocuteurs, protesté contre les tentatives du Président et de son adjoint de faire voter des jeunes de façon illégale.

Le bras de fer ayant atteint un niveau inquiétant, les deux « mauvais administrateurs électoraux » ont préféré se sauver et laisser les autres continuer le vote.

Des voix commencent déjà à accuser le préfet de Dinguiraye, Mamadou Kalé derrière « cette bavure ». Ils en veulent pour preuve son implication dans la campagne pour le parti présidentiel et même imposé un transfuge du PUP (ex-parti au pouvoir) ayant transité par l’UFDG.

Mamadou Kalé et Diakariaou Sow seraient tous des anciens activistes du PUP. Le second a été député du parti « champion » de 1995 à 2008 (soit deux législatures). Il est à nouveau candidat du parti présidentiel pour la circonscription de Dinguiraye.

Aminata.com

PARTAGER

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here