Rate this post

Un agent de la Brigade anticriminelle (BAC 8) du nom de Issa Bah a tué un jeune dans le quartier Cosa dans la commune de Ratoma.

Selon les témoins, l’acte s’est passé depuis dimanche 23 juillet 2017. Ce jour là, le jeune Mouhammed Koulibaly est parti à Feu-rouge en compagnie d’un ami. “J’avais une somme de 800 mille FG et j’ ai de la bière qu’on a bue nous deux. Il est devenu ivre et s’est mis à filmer avec son téléphone”, explique notre témoin.
C’est ainsi, ajoute-t-il, que l’agent de la BAC 8 s’est joint au groupe. ” l’agent Issa Bah est venu nous rejoindre sur notre table en disant qu’il voulait blaguer avec nous. Mais, j’ai compris qu’il visait le téléphone de mon ami. Entre temps, Koulibaly est allé s’asseoir au dehors sur une chaise. Quelques temps après, l’agent Issa Bah le suivi. Et moi aussi j’ai attendu un peu avant de lese rejoindre”.

A sa sorti notre temoin interpelle son ami pour lui dire de venir avec son téléphone. ” c’est là que je me aperçu que l’agent avait profité de l’ivresse de mon ami pour piquer son téléphone pour le mettre dans son sous-vêtement . J’ai vu la lumière du telephone et j’ai dit à l’agent de me le rendre. Il m’a bousculé et je suis tombé dans le caniveau. C’est ainsi qu’ils sont sortis et c’est de là que l’agent Issa Bah a cogné mon ami au visage avec un cailloux. Il saignait beaucoup moi-même j’ai eu peur. j’ai envoyé Koulibaly à l’hôpital Flamboyant pour les soins”.
Vu la gravité de la blessure le jeune Koulibaly est transféré d’urgence à l’hôpital Ignace Deen où il a rendu l’âme ce jeudi 27 juillet 2017 à 14 heures.
Quand la nouvelle du décès s’est propagée, nous apprend on, certains jeunes sont allés s’attaquer à la famille de l’élément du BAC 8 pour venger la mort de leur collègue. Le mouvement à créé de la panique dans le quartier Cosa cet après-midi. Certains commerces ont immédiatement fermé et la circulation à été coupée avant de se rétablir quelques heures après.
Des pick-up de la police sont arrivés sur place pour maintenir le calme.

Abdoul Malick Diallo pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here