A LA UNE

Actualité guinéenne : Résumé de la journée du mercredi 20 juillet 2022

Après le médiateur désigné par la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest dans la crise guinéenne, le président en exercice de la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de la CEDEAO, Umaro Sissoco Embaló est arrivé à Conakry ce matin. Accompagné du président de la Commission de la CEDEAO, Oumar Aliou Touré, Il a été accueilli à l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré de Conakry, par le président de la transition, le Colonel Mamadi Doumbouya.

Selon des sources, les discussions entre le président Umar Sissoko Embalò et le Colonel Mamadi Doumbouya ont été franches et cordiales. Ces mêmes sources ont relevé des propos du président Embalò donnant des conseils aux président Doumbouya «Je vous encourage mon frère à proposer un chronogramme qui ne dépassera pas deux ans. Tant qu’on peut éviter les sanctions de la Cedeao, il faut les éviter ».

Dans le cadre de renforcement du système éducatif guinéen, le Ministre de l’enseignement Pré-Universitaire et de l’Alphabétisation, Guillaume Hawing a reçu successivement ce mercredi les anciens Ministres de l’éducation Aïcha Bah et Kozo Zoumanigui. Ces 2 Ministres qui ont marqué leur passage à la tête du département ont donné leur avis sur les dispositions à prendre pour améliorer l’état du système éducatif au regard des taux faibles d’admission aux différents examens de cette année.

A LIRE =>  Actualité guinéenne: Résumé de la journée du vendredi 1er juillet 2022 :

Deux jours après l’arrestation du Secrétaire général de la FESABAG, le mouvement syndical guinéen a fait une déclaration ce mercredi 20 juillet à son siège pour exprimé leur soutien au camarade Sow et annoncer la possibilité de déclencher une grève générale illimitée dans les prochaines heures si toutefois, il n’était pas rétabli dans ses droits.

L’homme d’affaires Mamadou Sylla a été entendu ce mercredi par les magistrats de la Cour de répression des infractions économiques et financières dans l’affaire relative à l’achat en 2002 d’un avion de l’ancienne compagnie aérienne nationale Air Guinée. Rien n’a presque filtré de cette première audition devant la première chambre d’instruction de la CRIEF.

Après avoir exprimé pendant plusieurs semaines leur opposition au contrat de concession attribuant la gestion de l’hôpital national Donka à des expatriés Canadiens, les médecins internes ont fait machine arrière à travers une conférence de presse animée ce mercredi au cours de laquelle, ils disent avoir compris l’idée de concession et apportent leurs soutiens au ministère de la santé et de l’hygiène publique. La déclaration a été lue par le représentant du collectif composé de médecins, d’infirmiers, hygiénistes, lavandiers et de laborantins.

Cheick Alioune !

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »