Boubacar Karizo, président de la coordination des éleveurs de Pita
Boubacar Karizo, président de la coordination des éleveurs de Pita

C’est une révélation qui fait froid dans le dos. Des juges, des procureurs, des greffiers, des substituts du procureur, en bref du personnel de la justice sont complices des vols des bétails dans les préfectures du Foutah Djallon.

Boubacar Karizo Sow, président de la coordination des éleveurs de Pita a été régulièrement victimes de vol de ses troupeaux. Récemment, deux de ses centaines de moutons ont été volés par un homme connu pour vol de bétails. Malgré sa plainte suivie d’une inculpation, l’accusé n’est toujours pas inquiété. A cause apprend-on de sa proximité avec les autorités judiciaire et policière.

Cette affaire de vol est l’un de ses innombrables ennuis qu’il est plongé. En effet, depuis qu’il a refusé de s’associer avec le clan de voleurs de bétails, l’ancien juge Soriba Manet multiplie les ennuis pour cet éleveur pourtant très respecté dans la préfecture.

Il y a quelques mois, un complot dûment orchestré lui a fait perdre environ deux milliards de francs guinéens. Deux milliards détournés par un de ses associés qui actuellement vit en tout impunité. Le week-end dernier il s’est rendu dans les locaux d’Aminata.com où nous avons recueilli son témoignage. Ecoutez.

Alpha Oumar Diallo pour Aminata.com

alphanyla@gmail.com

+224 628 38 98 39

 

 

PARTAGER