Rate this post

C’est une importante délégation du Groupe organisé des hommes d’affaires (GOHA) qui compose les commerçants operateurs économiques et autres acteurs évoluant dans ce secteur qui s’est rendu ce mercredi au palais du peuple de Conakry pour déposer auprès de la nouvelle assemblée un document qui comporte la plate-forme revendicative des dégâts et dommages dont ont été victimes les hommes d’affaires lors des turbulences électorales (marche et manifestations) organisées par les acteurs politiques.

Cette délégation qui avait à sa tête son président Cherif Abdallah a déposé auprès de l’assemblée un document qui sollicite le dédommagement des acteurs économiques qui se sont constitués en victimes des violences politiques comme le soutient le Président Abdalah Cherif Haidara.  « Nous avons l’espoir que le débat sera désormais à l’hémicycle. Nous avons été victimes courant 2012 et 2013 de violence politique qui ont conduit à l’attaque pillage et incendie des boutiques. Nous attendons l’appui de l’assemblée auprès de l’exécutif pour que les operateurs soient dédommagés conformément aux accords de juillet 2013 et nous sollicitons cet appui au niveau des députés de la mouvance et ceux de l’opposition »

 

Depuis près de deux ans les multiples démarches engagées auprès de la présidence sont restées vaines malgré les promesses tenues. Selon le président de ce groupement aucune démarche judiciaire ne sera engagée en attendant de voir la réaction de l’assemblée nationale.  Un conflit avait failli naitre autour de cette revendication entre plusieurs structures se réclamant représentant de la défense des commerçants.

 

Idrissa Sompare/aminata.com
666566779

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here