A LA UNEEducation

Dixinn: l’ancien domicile de Cellou Dalein Diallo rebaptisé « école primaire Diawadou Barry »

C’est une infrastructure de deux (2) blocs construite en R+2, érigée sur l’ancien domicile d’El hadj Cellou Dalein Diallo, président du parti UFDG. Composées de 18 salles de classe, d’une bibliothèque, d’une infirmerie, d’une cantine scolaire, de trois (3) bureaux de direction, d’un magasin, des toilettes et d’une salle de formation pour le personnel enseignant. L’inauguration de ce temple de savoir a lieu ce vendredi, 07 octobre 2022 par Guillaume Hawing, ministre de l’éducation nationale en compagnie de certains membres du CNRD.

Sa réalisation s’élève à un coup global de 12 milliards de francs guinéens. Elle permettra à l’inscription de 600 enfants du pays. Au-delà, ladite réalisation va réduire drastiquement le manque d’infrastructure scolaire auquel cette autre commune se trouve confronter.

« En ma qualité de premier responsable du système éducatif de la commune de Dixinn, je me réjouis de cette action salvatrice des autorités de la transition.
Cela va également diminuer l’envoi des enfants dans les écoles privées qui coûtent chère et insupportable pour certains parents. La réalisation de cette œuvre, montre clairement la volonté du CNRD à sa tête le Colonel Mamadi Doumbouya. C’est le lieu pour moi de prendre un engagement que nous prendrons soin de cet édifice qui servira de temple pour les futures générations. Nous serons des responsables honnêtes, assidus et crédibles pour son fonctionnement », a promis M. Mamady Konaté, Directeur général de l’éducation de ladite commune.

A LIRE =>  Labé_ Cérémonie de souvenir en l'honneur d'Alfa Yaya, héros national

La construction de cette école selon Mamadou Samba Diallo le maire de Dixinn, est une façon de rapprocher les formateurs aux bénéficiaires. En d’autre terme selon lui, cela traduit la nécessité du développement à la base, qui s’inscrit dans le cadre de l’accompagnement des enfants qui sont appelés à être demain ce que leurs parents sont aujourd’hui.

Lancés en avril dernier, les travaux de cet édifice n’auront durés que cinq (5) mois. Cela montre selon le patron du MEA, la volonté des autorités qui ont engagé un vaste chantier de récupération des domaines de l’État, dès la prise du pouvoir, le 05 septembre 2021.

« De nombreuses actions ont été réalisées dans le secteur de l’éducation depuis l’avènement du CNRD au pouvoir, parmi lesquelles ont peut: le financement d’un plan d’urgence pour la relance du secteur de l’éducation et de la formation ; l’institutionnalisation de la semaine nationale du mérite;
le rétablissement des boursiers franco-arabe ; l’accompagnement pour l’organisation des examens scolaires crédibles et transparents session 2021-2022; la revalorisation des primes de surveillance des examens session 2022; le recrutement en cours de plus de 15 milles enseignants contractuels communaux(… ). À ces réalisations s’ajoute cet édifice sous l’initiative présidentielle. Sa construction s’inscrit dans une démarche irréversible de récupération des domaines de l’État, engagé par le CNRD pour le bien de tous y compris des couches des plus vulnérables. Dans les prochains jours, cette école recevra 600 enfants, ce qui allège ainsi les charges éducatives de nombreuses familles», a confié le ministre Guillaume Hawing.

A LIRE =>  Gberedou Baranama (Kankan): l'école primaire de Sananah est dans un état piteux 

Il faut rappeler que Diawadou Barry est un ancien fils de la Guinée et a été un honorable député depuis des élections de juin 1954. Il fut le tout premier ministre de l’éducation nationale sous l’ère de feu Ahmed Sékou Touré, de 1958 à 1961. De 1961 à 1963, il fut ministre des finances, puis ambassadeur de la Guinée au Caire, de 1963 à 1966, avant d’être nommé directeur de l’imprimerie nationale Patrick Lumumba de 1966 à 1969.

Sâa Robert Koundouno

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »