Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR)

En assemblée générale de sa formation politique, ce samedi 13 juillet 2019, le président de l’Union des forces républicaines Sidya Touré est toujours déterminer à combattre le projet d’une nouvelle constitution dans le pays.

Devant plusieurs militants et symbatisant du parti, l’ex-haut représentant du président Alpha Condé, est vigoureusement engagé pour avorter l’idée d’une nouvelle constitution qui fait de débat. Selon lui, depuis que l’UFR a lancé le refus d’un troisième, l’idée a gagné le terrain de Conakry jusqu’à l’intérieur du pays.

“Une décision a été prise au haut lieu qu’il fallait tout faire pour s’attaquer à l’UFR mais hélas. Certains ont été achetés avec de l’argent et d’autres par contre avec des postes de responsabilités. Mais quand tout ça ne marche pas, on veut nous faire peur. Mais nous , nous n’avons pas peur,surtout quand il s’agit de défendre l’intérêt de la Guinée>>, insiste l’ancien premier ministre du régime Conté.

D’après lui, l’UFR est contre un troisième mandat” on fera tout pour l’empêcher et vous me verrez partout où il y a lieu de combattre ce fameux projet de troisième mandat”.

Zeze Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel(+224) 622 34 45 42