Alors que les  discours à fort  caractère  de  repli identitaire se  multiplient  dans  le  pays  et  qu’un  imam officiant dans  une  mosquée  de  Kindia  est  tombé  dans le piège  du  régionalisme, le  khalife  du  Fouta  Djallon  Elhadj  Mamadou  Bano  Bah a  fait  une  sortie  médiatique  au  cours  de  laquelle,  il a rappelé la  nécessité  d’être  un  homme  de paix  qui  réunir  et  non  divise tout  en rappelant qu’aucun  guinéen  ne  saurait  être  étranger nulle  part  dans les  limites  territoriales de  la  Guinée.

« Aujourd’hui  dans  les  33 préfectures  de  la  Guinée vivent  des  guinéens, c’est  l’entente et  l’harmonie  qui donnent  naissance  à la  paix et  l’harmonie  dépend du  fait  de  s’abstenir  à  dire  ou  faire  du  mal à  son prochain,  ce  mal  qu’on  aimerait  pas subir, il faut traiter  les  autres  de  la   façon  dont  vous  auriez  souhaité  l’être.

Le saint  prophète a  recommandé  de  ne  jamais  se  venger  et  de  ne  jamais plus  que  tout  faire  du  mal à celui  qui  vous  en  a  pas  fait, il n’y  aucun étranger  en  Guinée .

Tu peux  être déployé  quelque  part  pour  le  service, si tu  prônes la  paix  et  la  justice, tu  deviens  un  fils  de  cet  endroit, les  natifs t’adoptent naturellement, tu  peux  aussi  être natif  mais  animé d’un esprit  de  division, un semeur  de haine dans ce  cas tu  es juste  présent .

Dans les  circonstances  actuelles, il est  opportun  de  trouver des  hommes dont  le  défi est  de  consolider  la  paix,  l’harmonie et  l’unité. Celui  qui fait  du  mal  ou  du bien ne  le  fait  qu’à lui-même ».

Le  khalife  du  Fouta  Djallon a  aussi  exhorté les  guinéens  à  s’éloigner de  Satan  pour  confier  leurs  préoccupations à  Dieu tout  en  cultivant  l’unité.

En Imam qu’il est, il  a  rappelé  que  Dieu n’a  pas  besoin  de  deux  catégories  de  personnes :

Celles  qui  blessent  leurs  voisins et  celles  autres qui  sèment la  discorde et  la haine.

Ousmane K. Tounkara, corrspondant d’Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER