orange guinee guicopres uba guinee votre
Des cadres de l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR)
Des cadres de l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR)

Guinée : mise en garde contre des discours violents et haineux

Suite à la mobilisation de la CODENOC pour l’accueil chaleureux du président de la République, jeudi 31 octobre 2019, l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité (OCGR) a remobilisé comme lors des précédentes manifestations sociopolitiques, ses observateurs locaux sur le terrain dans le cadre de veiller au bon déroulement de la manifestation, prévenir et documenter toute forme de violence et de s’assurer au respect des droits l’humains.

Selon le rapport de cette cérémonie d’accueil publié vendredi 1er novembre 2019 à Conakry par le OCGR lors d’un point de presse, conformément au programme de la mobilisation, l’itinéraire est parti de l’aéroport jusqu’au Palais du Peuple.

En plus de l’objectif d’accueillir le Président de la République, les manifestants ont mis cette mobilisation à profit pour exprimer leur volonté en faveur d’une nouvelle constitution.

Vu les informations remontées par les observateurs, cet accueil a regroupé des centaines de milliers de personnes, et s’est déroulé de façon pacifique.

Cependant, les observateurs ont constaté : « l’utilisation de quelques véhicules administratifs par certains cadres du pays, la présence de quelques mineurs dans la manifestation, la présence de certains représentants des départements ministériels et d’autres services publics, la présence de certains militants du RPG venants de l’intérieur du pays et la présence des élèves en marge de la mobilisation », a été signalé dans le rapport.

Poursuivant entre les lignes, il est noté que pendant cet accueil, les manifestants scandaient des slogans, comme ‘’Oui à une nouvelle constitution, allons au référendum, alanmanè, le peuple de Guinée dit merci au Président, les urnes, pas la rue….

En dépit du caractère pacifique de cette manifestation, quelques incident ont été relevés dont : 1 cas d’accident grave à Madina SIG dans la commune de Matam où deux motards sont entrés en collision dont un est resté dans un état critique, et d’autres accidents moins graves qui ont fait neuf cas de blessures.

Sur la même lancée, le rapport a signalé des cas d’interpellations : quatre observateurs ont été interpellés et libéré après plusieurs heures de détention.

A cette occasion, l’ONG n’a pas manqué de saluer le caractère pacifique de la manifestation. Elle a condamné également l’interpellation de certains observateurs, et regrette les cas de blessures dues aux accidents.

Par ailleurs, préoccupé par la situation sociopolitique actuelle de la Guinée, caractérisée par des tensions, des discours violents et des messages haineux sur les réseaux sociaux, l’Observatoire Citoyen de la Gouvernance et de la Redevabilité s’engage désormais à faire le monitoring des discours et des déclarations incitatifs à la haine et la violence.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »