Corps sans vie, accident de circulation, cadavre, assassinat, meurtre, insécurité, bandit

Après l’assassinat du saoudien à Kantédougoubalandou de retour d’un prêche ce mardi 16 janvier 2018. Le préfet de Mandiana check Diallo avait appelé la même nuit qu’il se rendra matinalement au lieu du drame ce mercredi pour des pourparlers.

Ce mercredi, 17 janvier 2018, un autre assassinat s’est flagramment produit dans le même village. Informé de la situation, le correspondant d’aminata. com a joint au téléphone le président du dit village: ‹‹Cet après midi, quand le préfet est arrivé à Balandou, il a envoyé une commission derrière le président des chasseurs Balla Kanté de venir juste pour qu’ils s’entretiennent sur le sujet.  » l’assassinat ».

Mais déjà le village était bourré par des religieux, des curieux , des gendarmes et les autorités. Après avoir reçu l’appel du préfet, Balla Kanté le chef des chasseurs a automatiquement pris la route pour aller répondre à l’appel.

A quelques mètres du lieu où se trouvait le préfet entouré par une foule immense, un jeune habillé en boubou blanc, les barbes bien poussées et pantalon sauté, qui avait un couteau caché sous son boubou, quand Balla kanté était juste arrivé à son niveau, il s’est jeté sur lui en lui poignardant dans son ventre. Sur le coup, il a rendu l’âme.

L’auteur a été arrêté par les gendarmes, ils l’ont menotté et le préfet a donné l’ordre de l’enfermer. Quand ils l’ont demandé de sa provenance, il a dit qu’il est de Siguiri›› nous a confié le président du district.

En dernier mot, le préfet Cheick Diallo a souligné que ce présent assassin sera jugé sévèrement et des enquêtes sont engagées pour démasquer l’assassin du saoudien qui reste jusque là introuvable.

Mamadou Hawa Keita correspondant régional d’aminata. com
Tel:00224 623 54 78 16

PARTAGER