orange guinee guicopres uba guinee votre

Labé : l’essentiel des évènements qui ont marqué 2017

L’année  2017 aura  laissé  des stigmates dans  les  esprits  citoyens et  sur  tous  les  plans. A  plan  administratif, il  y a  eu  le  printemps des  quartiers, ces  changements impulsés  par  la  volonté  d’avancer des  administrés .

Le  mouvement  est  parti  de Konkola  pour  embraser Donghora, Safatou puis  sans  pression le chef de  quartier  de  Mosquée  démissionna  pour  des  raisons   d’âge et  de multiples  occupations .le  mouvement  reprendra  à Lombonnah et  Donghol  Dayebhe qui  réclamaient  la  tête  des  chefs  d  quartiers  pour  trahison  et  bradage  des  terres.

Mue  e  13  ème  sous  préfecture  le  statut  de Taran pendant  de  longs mois  constitua  la  pomme  de  la  discorde  entre  notamment Sadou  Keita  gouverneur  de  région et  Honorable  Cellou  Baldé élu  de  la  ville aux  dernières  législatives .

la  région  a  aussi  vécu  l’accusation  de  détournement  de  fonds  du  président  de  la  délégation  spéciale  de  Tougué originaire  de  l’UFDG ainsi  que sa  condamnation  à  trois  ans de  prison. Derrière la  guerre  de  succession fer  rage  et  obligera  le  gouverneur  à  suspendre  la  subvention de  Tougué  jusqu’à  ce  qu’un  remplaçant  soit  trouvé .A  l’épilogue  c’est  Mamadou  Diaby  qui  sera  entériné  par  le  parti.

Au plan  de  l’éducation 2017 aura été  marqué par le  cataclysme  lors  des  examens nationaux notamment  le  bac  mais aussi par  le  départ  du  controversé Mory  Sangaré  ex  IRE  de  Labé ainsi  que de l’ex  DPE Mamady  Magassouba pour Mamou  se faisant  remplacé  au  pied  levé  par  deux  dames  les  premières  de  l’histoire  de  ces  eux  postes. Pierette  Toupou  et  Hadja Assiatou  Diouldé  Diallo.

Au  chapitre de  la santé, il faut  retenir trois  campagnes de  vaccination contre  la  polyo, une campagne  de  chimiothérapie  contre  le  paludisme et  des  campagnes  de  planifications  familiales .

Au plan  logistique  la  direction   régionale  a  été  dotée  de  58 motos.

Des subventions ont  été allouées pour  des  stratégies nouvelles  sachant  que le  pays  n’a  pas connu  d’épidémies  cette  année  juste  quelques  alertes.

Une  grogne  des  stagiaires ainsi  que  des  dissensions  internes dénonçant  une  gestion  bancale  de  l’institution hospitalière  régionale par  son  directeur qui  aurait  réduit les  primes  allouées aux  diverses prestations  et  l’attribution  d’un  contrat  de  production  des  carnets de soins  à  son épouse .

Au  terme  d’une  tension  à tout  rompre ,des  efforts  sont  fournis  et  les  choses  retablies mais pas  sans  conséquence  puisque  une  vague importante  de stagiaires exerçant  parfois  epuis  dix  ans  sera  sommée  de  partir .

Au  plan  de  la  sécurité jamais Labé  n’aura été  si perméable  aux  vols, viols et pillages avec  sporadiquement  quelques  arrestations.

Les  cas  qui ont  particulièrement  retenu le  attentions  sont : la  décapitation  d’une  v ieille  sexagénaire  à  Popodara  et  l’assassinat  du  jeune  frère  au  saint  de  Sagalé par  un personnage  allié  à  la  famille  et  qui  mourra  quelques  jours  plus  tard en prison  à  Conakry.

Au plan  judiciaire

Les  dernières  reformes autorisant  les  TPI  à  juger  des  crimes on  pris  effet  et  des  criminels  endurcis  ont  commencé  à  se  relayer  à  la barre mais  d’entre  tous  le  procès  le  plus  marquant  est  celui  de  Alhassane  Baldé ‘’agent  secret’’ un homme  rompu aux  techniques  militaires et  qui  s’est  forgé une  légende  dans  le  milieu  criminel. Il en  prendra  pour une  perpetuité.

A  plan  commercial 2017 aura  été  le  théâtre  de  pillages, de   vol  mais  aussi  la  montée  unilatéral du  prix  locatif  des  magasins  par  certains  propriétaires .

Aussi, les  commerçants  ont  pu payer  à 100% les  taxes  dues.

Au  chapitre  des  transports de  multiples  accidents ont endeuillé  la  route au  niveau  de  Sougueta, Dalaba, Boulliwel, Tougué, Balaki  ou  Popodara ainsi  que des  attaques notamment  à  Sita où  trois  des  assaillants  ont  été appréhendés ;en  juin  une  autre  attaque  a  été  perpétrée  à  Kokoulo ;en  juillet un  véhicule  en  provenance de  Nzérékoré, en  septembre  trois  voitures  ont subi  la  loi  des  bandits  au  lieu  dit  82 km et  en novembre  à  Kindia.

Pour  ce  qu’il  est  de  positif  dans  ce  secteur il  y a :la  pose  d’un  dalot  cadre  double  à Safatou  1la  construction  d’un  pont  de 12 mètres  linéaire à  Conah tandis  qu’un  autre  de  13 m linéaire est  en  chantier sur  l’axe  Labé-Mali.

Pour  finir le  sport  et  la  culture ont  aussi  contribué  à  meubler l’année 2017.

Au  plan  scolaire  l  tournoi  inter  DPE  doté  du  trophée  Pr  Bonata Dieng  s’est  soldé  pr  la  victoire  de  Labé aui  est  allé  finir  deuxième  au  tournoi  nationale derrière  Kaloum.

Pour  la  montée le  28  juin des  violences  ont  emmaillées  le  match  final  entre  les  deux  meilleures  équipes  du  tournoi  les  Espoirs  de  Labé  et  le  Kolima  AC.

Labé a  abrité  les  jeux  régionaux  du  Fouta en  football et  en  lutte avant  d’aller  s’imposer à  Mamou  dans  les  mêmes  jeu chez  les  garçons en  foot et  envolley  chez  les filles.

Cette  année en  vue  de  la  montée  en  deuxième  division  les Espoirs  de  Labé  ont  mordu  la  poussière  trois  fois en  trois rencontres une première  dans  l’histoire  du  club.

Dans  l’agenda  culturel en  Avril  2016  l deuxième  édition  du  fstival  des  arts  et  du  rire  s’est  tenue à Labé, en  novembre  Hadja  Koumanthio Zeinab Diallo s’est  vue  décerner  le  prix  baobab, du  14 au  16  octobre le  musée  du  Fouta a célébré  son  16 ème  anniversaire. Aussi  des  évènements  comme  la  quinzaine  artistique ,la  dédicace  de  l’album ‘’ god  is  great’’  de  l’artiste  Abraham  Singa ou  la  célébration  en  musique  du  10 ème anniversaire  de  la  compagnie  Orange sot  à  retenir.

Par Ousmane Koumanthio Tounkara

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »