Rate this post

Des propos fantaisistes du président de la délégation spéciale de Mali, tenus sur la place publique au lendemain des élections législatives a provoqué la colère d’une frange importante de la population locale, a constaté Aminata.com.
“La bataille électorale est gagnée d’avance par le RPG Arc-en-ciel.” Ces propos du président de la délégation spéciale de Mali, tenus sur la place publique au lendemain des élections législatives du 28 septembre 2013 a semé la panique sur les hauteurs du Mont Loura.
Par cette déclaration fantaisiste et fantasmagorique, Khalil Tounkara, réputé être proche du Pr Alpha Condé venait alors confirmer la rumeur sur une certaine intention du pouvoir central de tripatouiller les résultats des élections législatives. C’est pourquoi des jeunes militants de l’opposition ont redouté une mauvaise manipulation des résultats du Pay Day Loans vote par la commission préfectorale de centralisation. Au point qu’ils ont voulu s’en prendre au président de la cepi de Mali dans la rue.
Pour éviter le pire, le préfet Elhadj Harouna Souaré était obligé de faire recours au secrétaire fédéral de l’UFDG. Hamidou Wora Diallo, futur député uninominal de la préfecture, a alors aidé à canaliser ses troupes.
Abordé sur son comportement agaçant, le président de la délégation spéciale de Mali nie les faits qui lui sont reprochés et parle d’un roman policier cousu de toute pièce par des aîné à lui.
Mais, de sources concordantes en provenance des hauteurs du Mont Loura, le président de la délégation spéciale de Mali, Khalil Tounkara, est un spécialiste de la négation de l’évidence complète et concluante.

Idrissa Sampiring DIALLO pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here