L’accord signé entre la mouvance et l’opposition républicaine mercredi 08 août suite aux contentieux électoraux, a été désapprouvé par le parti de l’Union des Forces Républicaine (l’UFR) à travers une déclaration lu au bureau national dudit parti jeudi 09 juillet 2018.

Selon honorable Aissata Daffé qui a lu la déclaration, dans le cadre du règlement des contentieux électoraux, le comité de suivi de : Mouvance, Opposition républicaine, UFR, société civile et communauté internationale, a été saisi.

En dépit de cette saisine, le bureau Exécutif de l’UFR constate avec regret qu’une rencontre informelle s’est tenue mercredi 08 août 2018, au siège de l’UFDG, entre la mouvance et l’opposition républicaine, en présence du Ministre du MATD, président du comité de suivi.

« Le bureau exécutif de l’UFR considère que les conclusions qui devraient être faites et validées par la plénière du Comité de suivi ont été engagés et conclues par le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG avec la bénédiction et la présence du Président du comité de suivi.

A ce titre, l’UFR désapprouve ces accords obtenus dans un cadre inapproprié et en l’absence des autres membres de la plénière ».

Elle a poursuivi en disant que cette attitude rappelle aux citoyens la malheureuse entente entre le RPG Arc-en-ciel et l’UFDG lorsqu’il s’est agi du vote du code Électoral révisé, devenu inapplicable.

En conséquence, l’UFR rappelle que le respect des lois, des procédures de travail est un acte important à observer pour éviter d’aboutir à des situations de crises perpétuelles dans le pays.

En tout état de cause, le Bureau Exécutif de l’UFR demande à ses militants et sympathisants de rester mobilisés et vigilants pour la défense des droits et acquis du parti lors de ces élections communales ainsi que des valeurs républicaines qui sont chères au parti.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

PARTAGER