Des pluies diliviennes dans les rues de Labé
Des pluies diluviennes dans les rues de Labé

Les  pluies  diluviennes du mercredi ont  inondé les  lits  de  certains  cours  d’eau et  atteint ds  concessions  riveraines dans  certains  quartiers notamment Donghora.

Rencontré aux  alentours  de  21 heures Mouctar  Bah  tenancier d’un  café à quelques  pas de  la rivière éponyme du  quartier  nous  a  expliqué :

« la  pluie  nous  a causé  des  désagréments, nos  places  étaient  difficilement  accessibles, si  les syndicalistes  sont  en  mesure  de  gérer  qu’ils  nous  aident  sinon que nos locateurs nous  viennent en aide… »

Citoyen  de  Koubia  venu pour  ses  activités  de pépiniériste à Labé, Thierno  Oumar  Bah  est  resté  quasiment  cloitré  à  la gare  routière  de  Koubia  voisine  de la  rivière  Donghora, il  souligne  la  difficulté  de  franchir  le  pont  et la  crue  qui  a touché les  riverains  entrainant  des  dégâts  par endroit.

Une voiture emmenée par  son  propriétaire  au  lavage  installé  sur  les  berges du  cours d’eau  a  failli être  emportée  par  les  flots avant  d’être immobilisée  aux moyens  de  solides  cordes  puis  remontée  par  de  vigoureuses  mains  juvéniles.

Il faut  mentionner que  les  conducteurs de camions  ont fait  bonne  figure en  aidant  les  riverains à franchir  le  pont immergé.

Aussi, hormis  Donghora, des  lieux  comme Hoggo Mbouro ,  la  Sassée ou  encore  Compayah étaient  fermés  au  passage sans  compter que  les  eaux  ont  parfois  rendu  visite  aux  riverains de  ces  lieux  qui  ont déserté  pour  échapper  à toute  désagréable  surprise.                                                                                                                                Ousmane K. Tounkara

PARTAGER