Le Général Amadou Doumbouya, ancien président de la commission défense et sécurité au CNT (conseil national de transition) a eu chaud ce mercredi matin 19 février, selon de nombreux témoins.

La faute, le Général de brigade, en tenue civile s’est permis de se mettre dans le cortège du Président de l’Assemblée Nationale qui se rendait à son lieu de travail.

Malgré les efforts d’éloigner l’intrus du cortège officiel, Amadou Doumbouya persistera jusque devant la rentrée du Palais du peuple abritant les locaux du Parlement. A peine descendu de leurs véhicules, les agents sont allés bloquer la voiture du Général et demandé des explications. Frustré, le Général est allé voir l’Honorable Claude Kondiano pour l’exprimer sa frustration. Il aurait dit avoir été « humilié par les soldats ».

Rappelons qu’en Guinée, il est courant que des particuliers obstruent les cortèges officiels, sans mesurer le danger que cela comporte. Pour eux, tous les moyens sont bons pour échapper aux embouteillages, même au risque sécuritaire des officiels.

Cet officier général de l’armée qui a bénéficié des grâces de Sékouba Konaté pour grimper du grade de Commandant au Général de Brigade est l’actuel Directeur général du service cinvic d’action pour le développement (SCAD) basé au Camp Alpha Yaya Diallo de Conakry.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER