A LA UNESanté

Labé_ Pourquoi les centres de santé font fi des rendez-vous en administrant le vaccin contre le BCG?

Certains centres de santé ne respecteraient plus le rendez-vous de leurs patients juniors pour la prise des vaccins et cherchent à utiliser le même flacon sur plusieurs personnes quitte à jouer sur le calendrier assigné aux patients parfois.

À la questiion de savoir si ce décalage n’a pas d’impact sur la santé infantile notre rédaction a renccontré Abdoulaye Diari Diallo, directeur préfectoral de la santé:
<< La protection d’un enfant est plus importante qu’un matériel mais le vaccin contre le BCG est un vaccin à 20 doses, si dans une structure de santé lesgens viennent au compte-gouttes,une, deux ou cinq, ça peut génerer des pertes énormes alors que ces vaccins ne sont pas achetés par la population et sont achetés quelque part…>>.

Pour ce qu’il est des rendez-vous, Docteur Abdoulaye Diari Diallo estime que le calendrier est clairement signifié aux nourrices et materialisés au crayon dans le carnet de l’enfant et que si l’enfant ne se présente pas à la date indiquée, une équipe du centre de santé est dépêchée pour faire la relance explique le technicien.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Labé_marche du FNDC dans le Grand Conakry: L'intérieur du pays pas concerné
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »