A LA UNENouvelles des Regions

Labé_ Etat des lieux de la crise de gazole

Depuis le début de la semaine, les citoyens de Labé font face à d’énormes difficultés d’approvisionnement en  carburant essence et gazole.

Cette situation a conduit le directeur préfectoral du commerce a convoqué les promoteurs de stations pour s’entretenir avec eux autour de la situation.

Au sortir du conclave, la décision sur laquelle les parties se sont accordées est  l’interdiction de servir les jerricans des vendeurs au noir.

Vendredi à 9 heures, la station UTS de Kouroula était vierge du moindre bidon d’essence, scénario similaire à la station ciel pétrole qui servait l’essence simplement et pas le gazole en rupture.

La station Total située au Tinkisso était carrément hors service,  celle de Kouroula était fermée au public par une haie de ruban.

Le responsable de la station d’essence de Thyndel sur la route du  stade El hadj Saifoulaye Diallo a expliqué à la presse qu’une seule citerne chargée a été réceptionnée dans la journée du jeudi et  celle  ci portait de l’essence et non du gazole dont la rupture est de plus en plus prononcée.

La même source nous a indiqué que la rupture émane de la capitale Conakry qui a déjà passé une commande ne tenant toutefois pas compte des villes de l’intérieur.

Si vendredi la décision du DPC semblait respectée à la lettre on ne peut pas dire autant ce samedi car les vendeurs au noir sont aperçus dans bien de stations où ils sont servis comme si de rien n’était, c’est le cas à la station située à Ndiolou non loin de la résidence Yali, où un couple de pompistes servaient les vendeurs au noir dans leurs jerricans sans une quelconque crainte.

A LIRE =>  Labé : Le recouvrement fiscal 2021 pour les collectivités préfectorale et communale fait un peu plus de 60% (officiel)

Tkillah Tounkara

Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Translate »