Les services de police de Labé ont remarqué lundi soir la présence de trois enfants désespérés au centre ville, a constaté sur place Aminata.com.

Âges respectivement de 13 à 17 ans, ces mineurs venus de la Côte d’Ivoire voulaient  se rendre au Sénégal à la recherche de leur mère qui aurait quitté la famille depuis la période de la crise post électorale, explique le petit Oumar Konaté.

Selon les premières déclarations faites à la police, ces enfants viennent de Colombie l, un quartier relevant de la commune d’Abobo. Ils se sont retrouvés au centre ville de Labé sans argent devant leur permettre de continuer sur le Sénégal.

Déposés par la police à l’ONG Sabou Guinée, ces enfants ont exprimé le souhait d’arriver à destination parce qu’ils disent être entre des mauvaises mains notamment avec leur père à Abobo. Mais ils avouent ne pas connaitre l’adresse de leur mère au Sénégal. C’est pourquoi, le coordonnateur régional de l’ON G Sabou Guinée, Alpha Ibrahima Diallo, estime que laisser ces enfants continuer dans cette aventure incertaine c’est les exposer à une insécurité totale.

Des recherches sont d’ailleurs entreprises du côté de la Côte d’ Ivoire en vue de retrouver la famille d’origine à Abobo.
Mais ce projet de rapatriement inquiète les enfants en raison certainement du mauvais traitement qu’ils disent subir avec leur père qui ne vit plus avec la mère de ces mineurs.

 

Idrissa Sampiring Diallo pour Aminata.com

PARTAGER