Rate this post

Les  chiffres sur  le  diabète sont  alarmants à  en  croire  les  spécialistes  du  service  à l’hôpital  régional de  Labé. A ce  rythme , si les  mœurs alimentaires   ne  sont pas assainis à l’horizon  2018 il  y  a  un  fort  risque  de  frôler  les  80% de  diabétiques.

Sur  la  question  Dr  Mariama Kesso  Bah  a  été  on  ne  peut  plus  clair.

« Pendant  les  6 derniers  mois  c’est  à  dire  de  janvier à juillet nous  avons  fait  86 découvertes, ce  qui  veut  dire qu’au  minimum  par  mois  on  a  14  cas, ce  qui  impose des  mesures…Les personnes  les  plus  exposées sont :les  obèses, les fumeurs , les  alcooliques ,les  femmes  qui  se font  avorter  à répétition et  les  femmes  qui  accouchent  d’enfants  dont  le  poids  dépasse  les  standards ».

La  spécialiste a  aussi  indexé la  sédentarité qui  frappe  une  bonne  frange de  la  population et  le  manque  de  pratique  sportive.  Aussi , elle  a  conseillé  une  meilleure  hygiène  alimentaire .

Les  conseils  de  Dr Bah vont  dans  le  sens  d’une  marche  minimale  de  30 mn  par  jour, d’éviter  de  manger  gras et  de  manger  du  riz  la  nuit surtout  après  20 heures et  une  bonne  consommation  de  fruits.

A  noter  que  l’âge le  plus  bas  détecté  à ce  jour  dans  cette  institution  sanitaire  régionale  est  6 ans.

                                                                                                                  Ousmane  Koumanthio Tounkara

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here