Rate this post

L’étoile montante de la politique guinéenne, l’ancien journaliste et président de la Nouvelle Génération pour le Changement (NGC) est monté au créneau pour défendre les enseignants et l’école de Guinée. BAH Thierno Mamadou sort ses griffes et exige que les enseignants soient rétablit dans leurs droits et que les classes rouvrent leurs portes. Il est, faut-il le noter, le seul homme politique, du moins pour l’instant à avoir pris faits et causes pour les enseignants et les élèves de Guinée dans cette crise qui paralyse le pays. lire ci après, le communiqué.

La Nouvelle Génération pour le Changement-NGC-, constate avec un grand regret la situation sociale actuelle de la Guinée marquée par la perturbation grave et inacceptable des cours en milieux scolaire et universitaire depuis plus d’un mois à travers tout le pays.

Les enseignants qui se sont dévoués à la cause de l’éducation guinéenne sans laquelle, le pays ne peut aspirer à un développement harmonieux et durable, sont laissés pour compte lors des tests de recrutement à la fonction publique au détriment de certaines personnes qui n’ont ni le niveau et encore moins la compétence pour prétendre donner des cours dans nos écoles.

La NGC, s’inscrivant dans la droite ligne du respect des valeurs de la République telle que l’éducation, condamne avec la dernière énergie l’amateurisme du ministre de l’enseignement pré-universitaire et de l’éducation civique monsieur Ibrahima Kourouma et le laxisme du président Alpha Condé et de son gouvernement dans la gestion de cette crise qui affecte, gravement, la formation des enfants et jeunes de Guinée et hypothèque ainsi, l’avenir de notre Nation.

La Nouvelle Génération pour le Changement -NGC- accorde son soutien officiel et sans condition aux syndicats des enseignants de Guinée dans ce noble combat qui s’inscrit dans le cadre de leur bien-être et par ricochet, celui du système éducatif guinéen.

Sur ce, la NGC exige sans délais, au président Alpha Condé et à son gouvernement, le règlement rapide et efficient de cette crise et la réouverture immédiate des classes.

 

Paris, le 16 Février 2017

 

LE PRESIDENT de la NGC

 

BAH THIERNO MAMADOU

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here