orangeguinee guicopresse UBA

Insalubrité à T6: les ordures prennent le dessus sur la route

L’insalubrité est devenue un phénomène très inquiétant ce dernier temps dans la capitale Guinéenne, les ordures dictent la loi dans plusieurs endroits de la ville.

Pour respirer de l’air propre est devenu presque impossible dans certains endroits de la capitale Conakry, que ce soit dans les marchés, au niveau des routes ou encore des lieux publics, les saletés et leurs odeurs nauséabondes font le quotidien des Conakrykas. Comme pour dire que, le pari Conakry ville propre est très loin d’être gagné.

En quittant Wanidara pour la Transversale T6, dans la commune de Ratoma, les ordures et les voitures partagent la route à part égale. Ici, le constat est plus tôt alarment, en plus de leurs odeurs insupportables s’ajoutent la fumée qui se dégage et empêche les usagers à respirer.

Malgré cette situation invivable, il y a des enfants qui se promènent entre ces ordures pour ramasser des pièces ou des sachets d’eaux.

Rencontrer à bort de son taxi, Morlaye Camara explique, leurs calvaires de tous les jours. «C’est très difficile de traverser ce tronçon, les ordures ont prit le dessus sur la route. À cause de cette situation il y a des embouteillages qui se créent ici. Et parfois nous serons obligés de respirer cet odeur plus longtemps, et c’est très nocif pour la santé », s’est-il plaint.

Même son de close pour les passagers qui à leurs tours  alertent le gouvernement. Kadiatou Diallo demande les autorités de prendre leurs responsabilités, afin d’éviter des maladies aux personnes qui traversent cette route.

Si les usagers se plaignent de ce problème, et des riverains qui vivent cette situation tous les jours ?

Selon Ibrahima Bah, qui habite juste à côté de cette montagne d’ordure, leurs vies ainsi que celles de leurs enfants sont menacées.

«Nous vivons dans ces conditions depuis longtemps, mais des mesures n’ont jamais été prises par l’Etat pour endiguer ce fléau. La gestion des déchets dans notre capitale est très mauvaise et nous les pauvres citoyens payons le prix. C’est très injuste de la part des gouvernants, et il est temps qu’ils prennent des mesures adéquates afin de sauver nos vies », a-t-il suggéré.

Lamarana Diallo

Tel : (+224) 623 27 55 45

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »