Suite au retard du ministère de l’Enseignement supérieur dans ‘‘les paiements des salaires et la signature des contrats’’, la Chambre représentative de l’enseignement supérieur privé a décidé de fermer toutes les universités à compter de ce mardi 23 mai 2017.

Au sortir de leur assemblée générale vendredi 19 mai à l’Université Nongo Conakry (UNC), les promoteurs d’institutions d’enseignement supérieur privé ont fait sortir un communiqué pour signifier leurs griefs contre les autorités en chargé de l’éducation supérieure.

Ils fustigent entre autres: le silence assourdissant du ministre Alpha Yéro Baldé sur la lettre qu’ils lui ont adressée relative à l’absence des paiements des frais d’études des boursiers de l’Etat et la signature des contrats pour la session 2015-2016.

A l’unanimité, les fondateurs se sont entendus sur la suspension des cours dans toutes les universités privées à compter de ce mardi 23 mai 2017 jusqu’à nouvel ordre. Ils en appellent aux étudiants, les enseignants chercheurs et les personnels d’appui et d’encadrement à observer scrupuleusement la consigne.

Abdoul Malick Diallo
+224 655 62 00 85
dialloabdoul110@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here