Des manifestants sont descendus dans les rues de Fria pour protester contre le manque d’eau et d’électricité.

 

De sources concordantes, les manifestants majoritairement composés d’élèves ont envahi le centre ville dans la journée du mardi 19 novembre 2013.
Depuis quatre jours, la ville serait privée d’eau et d’électricité suite à une panne provoquée par une foudre sur les installations, à en croire des sources officielles.

Le préfet de Fria, Elhadj Mamadou Conté et le Président de la délégation spéciale, M. Traoré seraient acculées, seraient hors de la ville.
Les locaux administratifs et autres biens privés ont payé la colère des manifestants qui ont enregistré au moins une dizaine de blessés, ont confirmé nos sources à Aminata.com.

Rappelons que l’usine d’alumine Friguia est en arrêt depuis avril 2004, suite à une grève « illégale » du personnel. Depuis, le calvaire et la misère ont pris place dans les foyers des friakas dont la majorité des populations y dépendaient.

B.Abdallah/Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here