Le leader du parti FIDEL Mohamed Lamine Kaba, candidat aux élections communales du 4 février 2018 à la mairie de Faranah a été arrêté dans la nuit du lundi 22 au mardi 23 janvier 2018 par la gendarmerie locale.

Interrogé, Monsieur Kaba a fait savoir que c’est aux environs de 23 heures qu’il a reçu une équipe de gendarme dans son QG alors qu’il préparait son meeting de ce mardi 23 janvier comme le prévoit le calendrier de la CENI.

Selon ses dires, c’est à son arrivée à la gendarmerie qu’on lui signifié que c’est pour une dette de trois millions de francs guinéens. Il a procédé au payement du montant avant de recouvrer sa liberté.

«Arrivé à la gendarmerie, on m’a présenté un monsieur qui aurait porté plainte contre moi pour une dette que je n’ai pas payée. Effectivement, je devais une somme de 3 millions GNF à ce monsieur. Il m’a vendu une voiture à 33 millions GNF. J’ai versé les 30 millions et on s’est entendu que je devais payer les 3 millions restants à la fin du mois. Mais j’ai compris qu’ils cherchent un alibi pour mettre main sur moi. J’ai envoyé directement quelqu’un à la maison pour envoyer l’argent. Il a ramené les 3 millions en question que j’ai déposés sur la table», explique cet ex allié d’Alpha Condé.

S’agit-il d’une tentative d’intimidation dans cette localité considérée comme fief du RPG ? Attendons de voir.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

PARTAGER