Après avoir été dilué sur la liste nationale de l’UFDG lors des législatives, le parti de Mouctar Diallo a annoncé sa volonté de participer aux prochaines élections avec la liste du parti. C’est l’annonce qui a résulté de l’assemblée générale extra ordinaire du parti qui s’est déroulée dans la soirée du mercredi au siège de le formation politique dans la commune de Ratoma.

Déjà absente des présidentielles 2010 et des dernières législatives de 2013, les nouvelles forces démocratiques(NFD) n’entendent plus se faire embarquer par une autre formation politique notamment pour les élections communales qui pointent à l’horizon.

 

En présence de ses structures de Conakry et les antennes de l’intérieur du pays venues pour la circonstance et le principal sujet de cette concertation était de trouver les voies et moins et examiner et proposer les idées pour décider sur la démarche future du parti. Et pour se faire une commission a été mise en place et à l’issu des différentes propositions, il a été décidé d’engager le parti pour les futurs élections sans l’effigie d’une autre formation politique.

 

Par la voix de responsable du conseil Juridique du parti, Aboubacar Sidiki Diallo, les NFD entendent rester associé à l’alliance qui s’est dégagé au compte de l’UFDG, parti qui a placé son président sur sa liste nationale pour la future assemblée nationale. Selon certaines sources proches du parti, l’absence des NFD serait du à un manque de moyens financiers dont souffrirait le parti, contrairement à d’autres arguments qui soutiennent à tord ou à raison que le parti tenterait de se positionner comme la future force politique de la moyenne Guinée à travers son leader Mouctar Diallo présent sur l’échiquier politique depuis la début de la transition sous la junte avant de devenir ministre de l’élevage du gouvernement de l’ex premier ministre Jean Marie Doré.

 

Idrissa Sompare/Aminata.com

sompareidrissa@yahoo.fr

224666566779/631900090

 

PARTAGER