Rate this post

Alors  que le  mystère sur  les  motifs  du  meurtre  du  jeune  frère du saint  de  Sagalé  Cherif Ibrahim  persiste, un  de  ss  disciples  en  l’occurrence Amadou  Ly  affirme  être  le  dernier  à  l’avoir  parlé  avant  l’intrusion  du  meurtrier.

« j’ai  fait  mes  salutations   au  Cheick après  la  dernière  prière  du  soir et  j’étais  sur  le  point  de  rejoindre nos  dortoirs  ,hors  du  vestibule  une  moto  venait  de  stationner  et  le  passager  est  descendu  pendant  que  le conducteur  rebroussait  chemin, on  pensait  qu’il  s’agissait  d’un  étranger, il  a  foncé  vers nous au pas  de  course ,i  tenait  entre  les  mains une  lame  et ue  pioche.

Il  n’a  pas  salué encore  moins  demandé  des  nouvelles  du  Cherif. Il s’est  introduit  dans  sa chambre alors  qu’il s’apprêtait  à souper  et  peu  après  le  vieil homme  a  poussé  des  cris ,trois  que  j’ai  entendus, décident  de  revenir sur  mes  pas avec  un  de  mes  condisciples  nous  sommes  tombés nez  à  nez  avec  lui notre  jeune  âge  ne  nous  permettait  pas  de  tenter  de  le  neutraliser  on  s’est  écarté  pour  alerter  les autres, lui  a pris  la  direction  de  la  cuisine ;après  notre  mobilisation  nous  sommes venus  le  trouver  aux  prises  avec  une  partie  des  disciples  qui  venait  de  l’immobiliser après  qu’il  ait  blessé une  vieille  dame  aussi »

Ousmane Koumathio Tounkara pour Aminata.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here