Rate this post

La fermeture de Al Jazeera figure parmi les 13 exigences de l’Arabie Saoudite et ses alliés auprès du minuscule émirat gazier de Qatar. Suite à cette situation , ce jeudi 6 juillet 2017, des journalistes guinéens ont apporté leur soutien “indéfectible” à la chaîne qatari.

Dans un cri de cœur, l’un des journalistes guinéen, Alseny Fadiga, a tout d’abord déploré la menace de fermeture proférée à l’encontre de la chaîne internationale al Jazeera. “Je condamne avec fermeté la menace dont nos confrères sont victimes et prends à témoin l’opinion nationale et internationale. Et nous continuerons à mener des actes pour que la liberté de la presse s’impose ”

Au sortir de la conférence, M. Youssouf BAH, correspondant de la chaine Télé Al jazeera en Guinée n’a pas digéré cette menace :” Nous devons condamné la menace de fermeture qui pèse sur la chaîne de télévision Al Jazeera , qui est une chaîne internationale et qui diffuse les informations idéales en temps réel de tout ce qui se passe dans les pays en situation de conflit, de djialiste notamment le cas du Nigeria, du Mali, …”

Selon lui, cette chaîne de télévision al Jazeera informe le monde entier. “Al Jazeera n’a rien à cacher quand ç ne va pas et expose tout de suite les informations à la place publique au même moment .C’est pourquoi certaines puissances du monde sont très alergiquesà la radio et à la chaîne télévision al Jazeera”
Ainsi à en croire Youssouf BAH, il faut qu’ensemble nous condamnions avec la dernière énergie pour l’imposition de la liberté de la presse. Parce que ce qui est en train d’arriver à cette télé peut également arriver un jour la RTG, à la RTI, Gangan TV…

“Donc, il faut qu’on laisse cette télévision et radio faire son boulot en s’exprimant avec impartialité dans l’exercice de son métier. Car dans ce monde, sans médias nous vivons dans les nuages”, explique-t-il.

Zeze enema Guilavogui pour aminata.com
Tel:+224622344542
zezeguilavogui661@gmail.com

PARTAGER

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here