orangeguinee > guicopresse

UBA Guinée

Me Mohamed Traoré, batônnier de l'ordre des avocats
Me Mohamed Traoré, batônnier de l'ordre des avocats

Crise à la cour constitutionnelle : le barreau de Guinée dénonce une violation de la loi.

Le barreau de guinée a ténu mardi 18 septembre 2018 une conférence de presse à Conakry, sur la crise qui mine à la Cour Constitutionnelle.

Selon  le bâtonnier de l’ordre des avocats Me. Mohamed Traore, les huit(8) frondeurs ont eu à justifier hier dans leur déclaration ,que le président de la cour Constitutionnelle M. Kelefa Sall reste et demeure membre de la Cour Constitutionnelle, mais il est soumis à un empêchement de diriger les destinées de la dite cour. Cela, grâce à la contestation des frondeurs sur les accusations contre M. Kelefa Sall. Le barreau de Guinée a rejeté catégoriquement cette motion de senseurs contre le président Kelefa Sall.

Dans la même lancée, Me .Mohamed Traoré, a fait savoir que « cette motion de censure n’a suivie aucune règle normale en vue de l’empêchement de M. Kelefa à diriger l’institution« .

Plus loin,  le Bâtonnier a dit que, « cette motion de censure n’existe nulle part dans le fonctionnement de la cour Constitutionnelle. Donc, la loi a été violée dans sa globalité.
Vu des défaillances dans la démarche des frondeurs.  Le barreau de Guinée s’oppose à toute destitution ou empêchement de M.Kelefa Sall. Carl’’empêchement n’existe pas, la loi a été violée », a-t-il conclu.

A LIRE =>  Quand les faits, les réalités trahissent les incantations, les insinuations mensongères 

Zézé Enema Guilavogui pour Aminata.com

zezeguilavogui661@gmail.com

Tel:(+224) 622 34 45 42

 

Share and Enjoy !

Shares

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »