orangeguinee guicopresse UBA
Marie Ba, nouvelle directrice générale du Partenariat de Ouagadougou et l’Unité de Coordination (UCPO)
Marie Ba, nouvelle directrice générale du Partenariat de Ouagadougou et l’Unité de Coordination (UCPO)

Marie Ba nommée Directrice de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou

Mme Marie Ba ancienne Chargée de programme régional pour le plaidoyer et les relations externes, avant de devenir Directrice Adjointe en 2019 a été nommée Directrice de l’Unité de Coordination du Partenariat de Ouagadougou  le 1er Avril 2020 à Dakar au Sénégal.

Dakar, Sénégal –Les membres du Partenariat de Ouagadougou et l’Unité de Coordination (UCPO) sont ravis d’accueillir Marie Ba en tant que nouvelle Directrice. Marie est membre de l’UCPO depuis plus de trois ans, commençant d’abord comme Chargée de programme régional pour le plaidoyer et les relations externes, avant de devenir Directrice Adjointe en 2019. A ce poste, Mme Ba a fait preuve d’un leadership impressionnant. Elle a non seulement excellé en maintenant le Partenariat sur la bonne voie lorsque la Directrice de longue date de l’UCPO a pris sa retraite, mais l’a également solidifié en soutenant son expansion, attirant ainsi de nouveaux bailleurs, notamment le Département Britannique pour le Développement International (DFID), et en accueillant le Children’s Investment Fund Foundation (CIFF). Au cours de l’année écoulée, Mme Ba a élaboré et lancé de nouvelles stratégies en vue de mieux servir les jeunes ainsi que répondre au contexte croissant de crises humanitaires en Afrique de l’Ouest qui continuent de limiter l’accès des femmes aux services vitaux de planification familiale. De plus, Mme Ba a dirigé un processus visant à établir une vision et une stratégie pour le Partenariat jusqu’en 2030, qui sera lancé sous peu.

En effet, Mme Ba a obtenu la reconnaissance des parties prenantes du Partenariat comme étant un stratège hors pair, une défenseuse acharnée, une excellente communicatrice et une leader très appréciée et accessible. Comme l’a dit un partenaire :  «Au cours de l’année qui s’est écoulée, Marie a adopté son rôle de directrice adjointe et a fait preuve d’une vision et d’un leadership incroyables, refusant de laisser le Partenariat ralentir pendant la phase de transition de leadership. Il est devenu évident que cette superstar prometteuse n’était pas simplement une leader pour l’avenir, mais surtout pour le présent. »

Compte tenu de sa vaste expérience et de son succès avéré, la communauté du Partenariat de Ouagadougou est ravie de voir Mme Ba diriger l’UCPO pour 2020 et au-delà.

« Je suis ravie et honorée de cette opportunité et de pouvoir mener le PO et l’UCPO dans une nouvelle phase passionnante et ambitieuse avec une nouvelle vision en cours d’élaboration », a déclaré Marie Ba. « Nous avons accompli beaucoup de choses et l’équipe et moi sommes ravis de continuer à relever les défis pour nos pays afin de dépasser nos objectifs et de consolider le PO comme un modèle réussi.»

Mme Ba est titulaire d’un Master en Développement International (Paix et résolution de conflits) de American University à Washington DC, ainsi que d’un Bachelor’s Degree en Économie et Sciences Sociales de l’Université du Maryland-College Park.

Sa vaste expérience en Afrique de l’Ouest et du Centre s’étend sur les douze dernières années et couvre la création et consolidation de partenariats et la gestion de programmes de santé, y compris la la planification et la mise en œuvre des programmes, la communication et le plaidoyer, ainsi que la gestion financière et le suivi des subventions et des contrats.

Joignez-vous à nous pour féliciter Marie Ba dans son nouveau rôle !

A propos du Partenariat de Ouagadougou

Le Partenariat de Ouagadougou a été lancé en février 2011, lors de la Conférence régionale sur la Population, le Développement et la Planification Familiale : l’urgence d’agir, qui s’était tenue dans la capitale du Burkina Faso. Il mise sur l’engagement des gouvernements, une meilleure coordination entre les bailleurs de fonds pour optimiser leurs soutiens aux pays, une accélération de la mise en œuvre des interventions à haut impact et également sur une collaboration et coopération aux plans national et régional pour remédier au taux élevé des besoins non satisfaits en matière de planification familiale. Le Partenariat de Ouagadougou compte neuf pays membres : Bénin, Burkina Faso, Côte d’Ivoire, Guinée, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal et Togo.

 

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »