A LA UNEJustice et Droit

Cité sur une liste transmise à la CPI, Charles Wright poursuit Sékou Koundouno pour diffamation et divulgation de fausses informations

Le ministre de la justice, garde des sceaux et des droits de l’homme fait partie des 13 personnes citées par les membres du FNDC, à l’image du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la transition. Le fndc les accuse d’être des cerveaux dans la manifestation des 28 et 29 juillet dernier. Face à cette liste compromettante, Alphonse Charles Wright n’a pas tardé se faire entendre. Il a donc ordonné au procureur général d’engager des poursuites judiciaires contre le FNDC représenté par Sékou Koundouno et autres, pour diffamation et divulgation de fausses informations de nature à porter atteinte à la paix et à la sécurité publique et complicité de meurtre par action et par instigation contre les membres du front.

Ci-dessous, copie !

A LIRE =>  Formation des enseignants du privé: le Gouvernement promet un appui aux fondateurs mais pose des conditions
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »