orangeguinee guicopresse UBA

Cellou Dalein : « ce pays n’avancera pas tant que… »

Le chef de file de l’opposition guinéenne a prévenu avec fermeté que l’opposition républicaine et son parti l’UFDG n’accepteront plus le vol des suffrages lors des scrutins en Guinée. Que ça soit des élections communales, législatives ou présidentielles, qu’ils sont en train de faire une révolution contre la fraude électorale a-t-il déclaré à l’assemblée générale du parti samedi 03 mars 2018.

« Ça ne se passera plus comme avant, si on laisse passer  cette fois-ci, soyer sûr que nous allons nous faire berner définitivement. En ce moment, il faut renoncer au combat parce que nous avons choisi la conquête du pouvoir par les urnes, mais, si les urnes ne permettent pas  d’exprimer le suffrage tel exprimer par le peuple à quoi ça sert. Ça ne servirait à rien, et aujourd’hui nous sommes déterminés, non seulement pour la vérité des urnes mais encore pour les prochaines échéances électorales, tout dépendra du succès d’ici. Si nous réussissons, la démocratie avancera », a indiqué Cellou Dalein Diallo.

Après la journée ville morte déclenchée le lundi par l’opposition républicaine, le chef de l’Etat a sollicité à ce que la CENI rencontre les partis politiques de l’opposition pour examiner leurs revendications contre les résultats provisoires proclamés.

« Si le président de la république dit d’aller présenter nos récrimination, donner des preuves si c’est vrai, qu’il va rétablir la justice, ses ministres ou les membres du RPG commencent à respecter, vous savez pourquoi parce que nous avons d’abord dans ce pays une crise de moralité. Ce pays n’avancera pas tant que ceux qui dirigent n’ont pas de moralité instinctuelle, n’on pas le courage pour défendre le droit. Eux tous travaillent pour obtenir les faveurs du président de la république, ils prennent sont argent, ils promettent de lui donner des communes, ils bouffent cet argent et n’arrivent pas à convaincre le peuple parce que le peuple a compris. Ils se rendent compte qu’ils ont échoué et ils tombent sur les Commissions Administratives des centralisations des Votes (CACV) pour donner la victoire à Alpha Condé, on ne va pas accepter cela », a-t-il prévenu.

Ibrahima Sory BARRY pour Aminata.com

Tel : (+224) 656 77 52 34

Apropos Alpha Oumar Diallo

Alpha Oumar Diallo est journaliste de formation. Issu de l'Institut Supérieur de l'Information et de la Communication (ISIC), ce jeune pétri de talents et d'objectivité a travaillé dans de nombreuses rédactions en Guinée et a collaboré avec de médias étrangers. Passionné de l'écriture, il traite régulièrement des sujets d'actualité en toute impartialité et fait des analyses objectives.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Translate »