Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR)
Sidya Touré, président de l'Union des forces républicaines (UFR)

Les responsables de l’Union des Forces Republicaines (UFR), exigent le depart du president Me. Salif Kébé à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI), cette anonce a été faite ce samedi 06 juillet 2019, à l’Assemblée Générale du parti sise à Matam.

Cette formation politique dirigée par Sidya Touré, accuse le président de la CENI Me. Salif Kébé d’avoir recruté un opérateur en charge de la révision du fichier électoral sans appel d’offres, et sans respect de la procédure normale.<< le président de la CENI Me. Salif Kébé de façon unilatérale à ce qu’on envoie un courrier à l’opérateur innovatrice, afin que ce dernier vienne faire une démonstration de son logiciel, ce pendant qu’un appel d’offre est cours>>, regrette le responsable de communication de l’UFR.

Selon lui, cette attitude du président de la CENI est en violation du code des marchés et du serment qu’il a prêté.”raison pour laquelle nous demandons son départ à la tête de la commission électorale nationale indépendante (CENI) parce que son objectif est de brûler le pays”.

Zeze Enema Guilavogui pour Aminata.com
zezeguilavogui661@gmail.com
Tel(+224) 622 34 45 42