A LA UNESocieties & Divers

Labé_Pourquoi les étals des bouchers sont vides?

À quelques jours de l’aide en kebir, les étals des bouchers semblent vides au grand marché de Labé. Est ce une façon de spéculer à l’annonce de la fête ?
Pas du tout répond le président de la coopérative des bouchers de Labé, Boubacar Kanté.

<<Nous traversons une période difficile, les boeufs sont rares et nous nous en sortons à peine. Nos lieux d’approvisionnement habituels sont vides, avant on pouvait acheter une trentaine de boeufs d’abattage et 4 bêtes nous coûtent le prix d’une trentaine de nos jours en transport et si vous en acquerrez le poids laissé à désirer…>>

L’une des conséquences de ce fait, c’est la drastique diminution du nombre de bêtes abattues par jour qui oscillant entre 10 et 17 contre 7 au maximum de nos jours.

Il n’y a pas le dessein de spéculer poursuit le responsable des bouchers car pour autant il faudrait des moyens considérables qui permettent de faire face aux contraintes.

Tkillah Tounkara

A LIRE =>  Labé_ Un garçonnet perd la vie dans un puits mal couvert
Afficher plus

Articles similaires

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page

Centre de préférences de confidentialité

Necessary

Advertising

Analytics

Other

Translate »