Le candidat de l’UFR promet de “mettre fin au détournement des dernier publics » à Siguiri
Noter l\'article

En prélude des élections communales en Guinée le 04 février 2018, le représentant de l’Union des Forces Démocratique de Guinée (l’UFR) à Siguiri, a accordé une interview à Aminata.com. Dr Abou Bill Keita a profité de l’occasion pour expliquer son avis suite au choix porté sur lui par le parti et ses ambitions quand il sera élu maire de cette préfecture.

 

Lisez !

 

Comment avez-vous appréciez le choix porté à votre personne par le parti l’UFR ?

 

« Concrètement  seule la Direction  pourra dire pourquoi elle m’a choisi.  En ce que je sais  qu’à même  le choix dépend  de la moralité  de la personne choisie.  Moi Abou je reste demeure  Fidel  à  l’UFR ».

 

A Siguiri, plusieurs partis politiques  sont représentés et chacun se bat de son côté  pour battre le record,  dites nous, quelles est votre stratégie ?

 

« Tout le monde le sait,  l’UFR est un parti pragmatique,  Ce n’est pas un parti de jolis mots,  UFR pratique, elle ne promet pas.  La population  de Siguiri peut le témoigner ». 

 

Quand l’UFR parvient à  remporter  la victoire,  une fois à la  tête  de la commune urbaine quelles seront vos prérogatives ?

 

« Les gens pensent que les problèmes  majeurs de Siguiri se limitent  seulement  aux manques d’eaux  et routes non !  La première  des choses, nous allons  mettre  en place des micros projets pour les jeunes.  Multiplier  les banques d’aide (RAFOG) , nous allons  mener les démarches  pour augmenter  les 0,2% que la SAG alloue à  la commune de Siguiri au moins  avoir 5 à  10%. Instaurer  le respect  réciproque  entre les dirigeants  et dirigés. Nous prendrons  à bras le corps l’assaisonnement  de la ville. Nous mettrons fin aux détournements  des deniers publics. Déjà  l’UFR a dans son projet 55 km en profilage  des voiries de la communes on en a assez fait on finira avant les élections ».

 

Qu’est ce vous vous attendez de l’UFR lors de ces élections communales ?

 

« Je suis sûr et certain  que l’UFR fera 60%, nous allons  apporter  la majorité. Car la population  de Siguiri à compris  que l’UFR est pragmatique  et fera plus que tout ça ».

 

Interview réalisée par Mohamed Keita depuis Siguiri



PARTAGER