Élections communales: implosion au sein de la fédération UFR-Labé
3 (60%) 1 vote

Depuis quelques  jours  le  torchon  brûle entre la  vieille  garde de  l’UFR et les  membres  investis  par  le  parti  pour  porter  ses  couleurs  en  coalition  avec  le  Bloc Libéral.

Ce  qui  a  mis  le  feu  aux  poudres des  propos  du  chargé  de  communication  du  parti  Morou  Sow dans  l’émission  ‘’accords  et  désaccords ‘’ de  la  radio  Espace  Fouta  mardi  dernier  où  il  dénonçait  une  importation de  tête  de  liste faisant  allusion  à  la  première  place  confiée  au  sociologue Mamadou  Dain  Mairie  Diallo. Cette  sortie  a  fait  réagir  le  responsable des  jeunes  du  parti  Mamadou  Bobo prof Bah qui  a  expliqué  que la  liste  a  été  entérinée  par  le  bureau  national.

L’ire de  monsieur  Sow  a  été  causée  par  le  fait  qu’il  avait  été  choisi  pour  porter  les  couleurs  du  parti  dans  une  première  liste mais liste  qui  a  dû être remaniée au motif  nous  a – t-il expliqué  qu’il  n’est  pas né  ici  donc  ne  peut  drainer  un  électorat conséquent  comme  le  souhaiterait  l’UFR en  plus  l’âge  du sieur ferait  défaut car  la logique  du  moment  voudrait  que  comme  dans  tous  les  partis  concurrents  la  jeunesse tienne  le  levier  de  commandement.

De pour parlers en  pourparlers une  nouvelle  liste est  produite sur  laquelle  les  dinosaures du  parti  comme le  secrétaire  fédéral  ou  Elhadj  Boubacar  Tounkara un  octogénaire ne  figurent  pas en  lieu  et  place des jeunes adultes font  leur  entrée  et  sont  validés  par  la  direction  nationale  du  parti et  la  CEPI. Mais  blessé par le  fait sans  doute  d’être  mis  à la  touche d’être  écarté  ,ce  jeudi  Mr Morou  Sow vient  encore  une  fois  contester la  liste  validée  par  le  parti et  exposer  le  lige  sale  familial  en  public.

Aux  propos de  l’ ancien du  parti   dame  Aissatou  Bah 3 ème  sur  la  liste  validée et  Mamadou  Bobo  prof  Bah  font  bloc et répondent  point  en  indiquant  que  la  signature  engageant le  parti  sur  bénédiction  des  instances supérieures  est  celle de Mamadou  Bobo Bah  responsable  fédéral  des  jeunes mais  sur  ordre de  de la  direction  nationale.

Pour voir plus clair dans  la  situation , la  rédaction de  la Radio joint  au  téléphone  l’honorable  Saikou Yaya  Barry  qui  tranche en  disant  qu’aucune  crise  ne  couve  dans  la  fédération  de  Labé et  que  les choses  y  sont  normales  avant de signifier  la  bénédiction  de  la  liste coalisée dont sont  porteurs  les  jeunes  loups  du  parti.

Cet  autre désaveu  et  de  surcroit public  dans une  émission à  grande  écoute  fit  pousser au vieux  son ultime  baroud dans  lequel il  clama  qu’il  ne  votera  ni  ne  donnera  de  consignes  de  vote  en  faveur  de  l’UFR et  visiblement  déçu, Morou Sow a cru  bon de  rappeler   que  tout  ce  qu’il  doit  au  parti  est  quelques  t-shirts et  que  même l’essence  qu’il brûlait venait  de  sa  poche ainsi  que  toutes  les  courses  faits  au  nom  du  parti.

Après  Fanta  Diakhaby démissionnaire  au profit  du parti  au  pouvoir  l’an dernier  tour  est  à un des  combattants de la  première  de prendre  ses distances  du  parti .

                                                                                                                                   Ousmane K. Tounkara

 

PARTAGER