Armes à feu dans le maintien d’ordre: “cette loi est un danger”, selon l’opposant Bah Oury

Ban Oury, vice-président exclu de l'UFDG
Ban Oury, vice-président exclu de l'UFDG

Les réactions et condamnations se multiplient après l’adoption par le parlement guinéen d’une loi  autorisant les gendarmes à faire usage d’armes à feu face à certains cas d’extrême urgence, dans le cadre du maintien de l’ordre.

Sur son compte Twitter, Amadou Oury Bah “Bah Oury” vice président exclu de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et président de l’UFDG Renouveau dénonce et parle d’une loi qui va dans la mauvaise direction.

“Les tragédies récurrentes que la Guinée a enregistré tout au long de son histoire devraient pousser à réglementer plus strictement l’utilisation des armes à feu dans le cadre du maintien d’ordre. Cette loi laxiste est un danger et elle va dans la mauvaise direction”, a-t-il tweeté.

Mamadou Aliou Barry pour Aminata.com

(+224) 622 304 942